Baccalauréat Lycée Lycée Français Étranger Non classé Nouveaux Articles

Après Shanghai, le lycée français de Singapour est 2ème au concours de poésie12 min read

22 octobre 2022 7 min read

Auteur

Après Shanghai, le lycée français de Singapour est 2ème au concours de poésie12 min read

Reading Time: 7 minutes

Jeffrey Collis, élève au lycée français de Singapour, a remporté le 2eme prix de notre concours international de poésie, Du Bellay en voyage. Organisé par Averroes e-learning à l’occasion des 500 ans de la naissance du poète angevin, ce concours s’adressait aux élèves des lycées français de l’étranger.

En février dernier, les célébrations autour des 500 ans de la naissance de Joachim Du Bellay inspiraient à Averroès e-learning l’idée d’un concours international de poésie, à l’adresse des élèves des lycées français de l’étranger. 

Dans son recueil de poèmes, Les Antiquités de Rome, écrit peu après  Les Regrets, Joachim du Bellay exprime toute son admiration pour la grandeur de la Rome antique et toute la déception que constitua la découverte de cette ville et de ses intrigues. 

A l’instar de notre jeune poète, les candidats au concours avaient pour consignes d’écrire un poème sur une ville, réelle ou imaginaire, tout en y intégrant obligatoirement un ou plusieurs vers du sonnet XXVII des Antiquités de Rome

C’est en nous proposant une ébauche de trois villes qu’il a connues que Jeffrey, ancien élève du lycée français de Singapour, a remporté le 2e prix du concours. L’occasion pour nous de vous présenter son lycée et de revenir avec lui sur son poème. 

1 – Présentation du lycée français de Singapour ou l’International French School Singapore

À sa création en 1967, ils étaient… 15 élèves ! Cinquante ans plus tard, le lycée français de Singapour accueille près de 3000 élèves, de toutes nationalités. Un bel aboutissement pour cet établissement qui, à l’ouverture de ses portes, était appelé “la Petite École française de Singapour”.

Créé à l’origine par l’Association des Parents Français de Singapour, le lycée jouit d’une réputation croissante et se développe massivement entre 1970 et 1990, grâce notamment à des investissements privés, jusqu’à devenir membre de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE). 

Afin de souligner l’environnement international de l’école et la diversité de ses élèves, le lycée français de Singapour devient en 2020 l’International French School (Singapore).

Quelles sont les spécialités proposées au lycée ?

Scientifiques : 

  • Physique-Chimie
  • Mathématiques
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Numérique et Sciences Informatiques

 Sciences humaines : 

  • Sciences économiques et sociales
  • Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques

Littéraires :

  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littérature et cultures étrangères (anglais, sauf pour les élèves qui choisissent le BFI (ex-OIB) 
lycée singapour

Quelles sont les actualités du lycée français de Singapour ? 

Si les restrictions sanitaires ont été levées pour Singapour en mai-juin 2022, il n’en est pas de même pour les pays voisins, en particulier la Chine. Et c’est peu dire que les familles d’expatriés résidant à Hong-Kong ont vécu une annus horribilis.  

La situation sanitaire critique a en effet poussé nombre d’entre elles à quitter la ville et à se relocaliser à Singapour, située à 3h de vol. Une décision qui a impliqué de grands changements pour les familles d’expatriés, à commencer par celles dont les enfants étaient scolarisés dans un lycée français. 

C’est ainsi qu’à la rentrée de septembre, l’équipe pédagogique de l’International French School Singapore a accueilli 632 nouveaux élèves (soit 20 % de son effectif !) pour un total de 2 920 élèves, âgés de 2 à 18 ans (de la maternelle à la terminale). 

Le proviseur du lycée français de Singapour précise de son côté que, “la situation est suivie avec attention et vigilance […] par un accompagnement des nouveaux élèves et des nouvelles familles pour faciliter une rapide intégration dans la communauté scolaire et à Singapour.”

eleves

2 – Entretien avec Jeffrey Collis, lauréat du concours

Comment avez-vous entendu parler du Concours de poésie ?

Jeffrey : Grâce à Instagram ! A partir d’une communication faite sur ce réseau, j’ai été dirigé vers le règlement du concours, sur le site d’Averroès. 

feed insta

Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer ?

Jeffrey : Le fait que ce soit un concours de poésie, accessible, et dans une perspective internationale. En effet, j’ai davantage perçu ce concours comme une façon de s’exprimer, sans être limité par des bornes géographiques ou culturelles. Pour moi, c’était davantage un encouragement à aller vers une diversité de l’identité, qui s’exprime à travers la ou les villes qu’on connaît. 

drapeaux

Écrire une poésie : une tâche pas si facile. Racontez-nous votre processus de travail.

Jeffrey : C’est un processus de plusieurs phases. La première est celle du choix de la direction, qui peut être guidée par une inspiration, mais qui peut aussi être conduite par une idée. Quoi qu’il arrive, on en vient à un écrit décousu qui, comme la matière première qui doit être façonnée, doit être formulée de manière expressive afin de lui rendre justice. 

Ce processus de collection des thèmes et de mise en forme primaire s’achève au moment du rattachement général du texte, d’ajouts, peut-être de touches finales. C’est ici le moment le plus délicat et important, car chaque décision peut avoir un effet sur le sens et le ressenti du texte. 

Pour moi, le moment le plus dur est celui de l’entame. On ne sait jamais quoi dire, souvent parce qu’on a trop de choses à dire. Il ne faut pas avoir peur de tout dire, de tout lâcher, quitte à l’étayer plus tard. 

Mais le moment le plus compliqué est celui de la mise au point. C’est là qu’on réalise que de petites modifications peuvent changer l’entièreté du texte. L’objectif est de le réduire à son plus pur état. Comme une sauce trop liquide que l’on fait réduire afin d’en conserver le plus de goût possible.  

écriture

Le concours mettait à l’honneur l’un des célèbres poètes de la Pléiade, Joachim du Bellay. Le connaissiez-vous avant le concours?

Jeffrey : Je connaissais son nom, mais pas son travail. Tout de même, ce concours m’a donné la curiosité d’aller voir ses œuvres.

joachim du bellay

Dans votre poème, vous nous présentez Singapour. Pouvez-vous nous expliquer ce que vous aimez dans votre ville, vos coins préférés ?

Jeffrey : Mon poème est une ébauche des trois villes que j’ai le plus connues : Londres, Singapour et Paris. Chacune a ses particularités mais elles suivent toutes un même rythme hebdomadaire, où l’on peut voir des motifs qui se répètent. En général, l’évolution des heures de la semaine est comme une montagne russe dans un tout amplifié par une densité urbaine. 

La ville est un écosystème tellement agité que les mouvements unis sont d’une puissance inouïe, de la lenteur du lundi jusqu’à la détente du samedi. Mais chacune a son charme particulier. Singapour suit un rythme circadien : c’est une ville qui est active pendant la journée, toujours animée par les food courts. 

Un des endroits les plus enchanteurs de cette ville se trouve entre les HDB*, en pleine journée, quand les habitants font pendre leurs habits à une quarantaine d’étages en hauteur. On voit là un étalage de couleurs impressionnant et ceci, toujours devant le ciel bleu en toile de fond. Sinon, c’est aussi une ville qui dort la nuit. Le silence et le vide en pleine nuit sont impressionnants quand on fait face à tous ces gratte-ciels. 

 *HDB pour Housing & Development Board, un des 3 types de logements présents à Singapour.  Ce sont des logements financés par une organisation gouvernementale, dans lesquels vivraient près de 80% de la population de la ville.
singapour nuit

Que retenez-vous de ce concours ? Que vous a-t-il apporté personnellement et d’un point de vue scolaire ?

Jeffrey : L’envie de poursuivre l’écriture. L’exercice de style ne s’arrête pas à l’écriture créative et ce concours m’a donné envie d’enjoliver mon écriture, dans un cadre personnel et scolaire. J’essaie donc d’être très clair quand j’écris, même si je ne réussis pas toujours, tout en essayant d’y appliquer un peu de créativité et de beauté. Je ne cherche plus seulement à expliquer, j’essaie d’aller plus loin en rendant la production plus intéressante et subtilement recherchée. 

Le temps d’un voyage entre Paris, Londres et Singapour, Averroès e-learning vous invite à fermer les yeux et à écouter le poème de Jeffrey Collis, que nous félicitons une nouvelle fois, tout comme nous remercions l’ensemble des participants.

3 – Quel accompagnement scolaire est proposé aux élèves du lycée français de Singapour ?

Qu’il s’agisse de comprendre un énoncé de maths, rédiger une composition d’histoire-géographie, réussir une dissertation de philosophie ou encore écrire une lettre de motivation pour Parcoursup, le français est partout présent. Sa maîtrise est donc essentielle.

Pour les classes de collège, les professeurs permanents d’Averroès e-learning proposent aux élèves un accompagnement capable de les faire progresser en grammaire et en conjugaison, afin de pouvoir par la suite, renforcer leur technique de rédaction. Des clés indispensables pour l’épreuve du brevet en troisième, mais également au lycée. 

Des enseignants très compétents. Mon fils a participé avec beaucoup de plaisir et était très motivé à ces cours. Et son niveau d’avancement était incroyable.

(Stage français – Troisième)

J’ai aimé le fait que ce soit en petit groupe donc chacune était obligé de participer, de donner son avis, J’ai surtout aimé les dernières séances car c’était vraiment ce dont j’avais besoin : méthode sujet de réflexion et d’imagination.

(Stage français – Troisième)

Au lycée, les notions propres de langue sont considérées comme acquises par les professeurs qui ont de nouvelles exigences : l’expression d’un esprit critique et d’une pensée argumentée. 

L’année de seconde se concentre sur la maîtrise des différentes méthodologies argumentaires et d’analyses (la dissertation et le commentaire de texte) transversales dans les matières (histoire-géographie, philosophie, humanités). 

L’année de première est significative dans la vie d’un lycéen qui se confronte à la première épreuve du baccalauréat : le bac de français. S’effectuant en deux étapes, le lycéen se prépare tout au long de l’année à l’expression intelligible de sa pensée et de son travail à travers une épreuve écrite et orale. 

La classe de terminale reste l’année de tous les défis : la préparation aux épreuves finales, l’amélioration du bulletin et l’orientation post-bac. Averroès e-learning s’engage à accompagner les élèves sur toutes ces étapes quel que soit le parcours choisi. 

Une préparation remarquable à l’oral du bac de français ! Une semaine de simulations bien rodée et extrêmement utile, qui a permis à ma fille de prendre confiance, d’améliorer la technique et le fond et de progresser (20 à l’épreuve orale du bac). Nous conseillons vivement.

(Stage français – Préparation à l’oral – Première)

Lucie a passé son bac blanc écrit de français avant les vacances de Pâques et l‘oral blanc ce lundi. Elle a eu un 16/20 à l‘écrit. Ce qui est vraiment super ! C’était une très bonne chose d‘avoir participé à votre préparation français écrit ! Cela lui a permis d’approfondir la méthodologie et de travailler de manière ordonnée. Le bilan personnel lui a également été très utile.

 (Stage français écrit – Première)

 

Pour en savoir plus, contactez-nous pour un entretien pédagogique sans engagement. 

lycéens

Newsletter Averroes

       

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les dernières informations.