Commentaire de texte Étudier dans un lycée français Mieux apprendre : pédagogie

Comment travailler les textes du bac français ?7 min read

22 janvier 2021 4 min read

Auteur

Comment travailler les textes du bac français ?7 min read

Reading Time: 4 minutes

La préparation du bac de français en Première est plus efficace et pertinente quand les œuvres au programme sont étudiées dans leur contexte historique. Mais cette histoire a deux visages: la période où l’auteur a écrit le texte et l’époque dans laquelle se déroule l’écrit.

Comment appréhender cette histoire littéraire – ou Histoire tout court ? – dans un commentaire de texte, une dissertation ou à l’oral du bac de français ? Comment travailler les textes du bac français ?

Comment les textes du bac français se prêtent-ils au travail de l’histoire ?

Thomas de Quincey, écrivain anglais du XIXème siècle, estimait dans Littérature de Connaissance et littérature de Pouvoir que :
«  Il y a en premier la littérature de Connaissance, et, deuxièmement, la littérature de Puissance. La fonction de la première est d’enseigner ; la fonction de la seconde est d’émouvoir : la première est un gouvernail, la seconde, une rame ou une voile. »

Il ne faudrait donc pas parler de la littérature mais plutôt des littératures, au nombre de deux selon l’écrivain anglais. De même, il ne pourrait exister d’histoires fictives sans liens potentiels avec la grande Histoire. Et de ce point de vue, les textes au programme de la classe de Première sont une invitation à creuser le sens des textes à l’appui de l’Histoire.
Il est peut-être difficile de répartir les œuvres du programme en deux catégories « de Connaissance » et de « Puissance » mais force est de constater que certains textes se prêtent assez bien au jeu.

Au programme du bac français, Montaigne évoque l’histoire de la colonisation

Ainsi, l’écriture des Essais de Montaigne est intimement liée, notamment pour les chapitres « Des Cannibales » et « Des Coches », à l’histoire de la colonisation au début du XVIème siècle. Pourtant Montaigne n’a jamais fait le voyage vers le Nouveau Monde. Mais pour en parler de manière informée, il lit les explorateurs comme André Thevet, qui fut cosmographe du roi ou encore Jean de Léry, auteur de l’Histoire d’un voyage en la terre du Brésil. Et le premier mot de ce titre est doublement intéressant. L’histoire est d’abord le récit de voyage de Jean de Léry mais également un texte qui est le reflet d’une période historique.

Comment commenter  Le Rouge et le Noir sans comprendre l’époque de la Restauration ?

Par ailleurs, Le Rouge et le Noir de Stendhal, peut difficilement se lire sans l’éclairage historique de la période de la Restauration. Période troublée qui suit le Premier Empire et dont le personnage de monsieur de Rênal est l’incarnation. A la fois maire de Verrières, propriétaire de l’usine et aristocrate, il incarne le tout-pouvoir de la noblesse dans une période où la monarchie tente de se renforcer. Et qui serait Julien Sorel sinon ce vilain petit canard qui tente de découvrir les arcanes de ce monde puissant ?

L'évolution des alexandrins dans l'histoire

Et pourtant, l’histoire des textes du bac de français ne se limite pas aux faits historiques

« L’art, c’est la façon humaine de disposer le sensible ou l’intelligible à des fins esthétiques »

C’est ainsi que James Joyce, romancier majeur du XXe siècle, définissait l’art en général, dont la littérature est un exemple particulier. Si l’art est une « façon humaine », cela suppose qu’il a bien évidemment une histoire mais que celle-ci ne doit pas se résumer à des événements historiques. L’histoire est aussi « sensible » ou « esthétique ». 

L’histoire de la poésie est une matière vivante. La preuve : l’alexandrin

Par exemple, il sera toujours difficile en poésie de parler de l’alexandrin. Ce vers lui-même a une longue histoire depuis l’Antiquité ! Et si Racine avait pu lire quelques alexandrins extraits des Contemplations de Victor Hugo, il se serait peut-être arraché quelques cheveux. Et comme l’écrivait Hugo dans le même recueil : « J’ai mis un bonnet rouge au vieux dictionnaire ». Autrement dit l’histoire d’une œuvre, de sa langue, est une matière vivante qui connaît aussi ses périodes de décadence et de révolution. 

Si vous voulez entrer dans l’univers de Jean Racine ou de Pierre Corneille, il faudra goûter l’histoire de leurs alexandrins, qui n’aura pas la même saveur que ceux d’un Hugo par exemple. Ainsi, les « fins esthétiques » dont parle James Joyce correspondent souvent aux aspirations des hommes à un moment donné de leur Histoire. A titre d’exemple, le théâtre de l’Absurde montrera qu’après la Seconde Guerre mondiale, on ne pourra plus parler de l’Homme comme on le faisait auparavant. 

Concrètement, comment travailler les textes du bac français ?

Sans se disperser, il peut être très utile de lire attentivement les préfaces des œuvres au programme et d’y prêter une attention particulière. Par exemple, La Fontaine écrit bien au début du livre VII de ses Fables qu’il est allé chercher de nouveaux sujets dans l’histoire littéraire chez un certain Pilpai. Autrement dit, il n’était plus question pour lui de traiter des mêmes thèmes déjà abordés dans les livres I à VI. La Fontaine montre que ses livres évoluent, qu’à leur tour ils ont leur propre histoire qu’il faut prendre en compte pour comprendre comment le fabuliste a voulu donner sens et vie à son travail. 

Enfin, il peut être également utile de lire quelques articles généraux sur l’Humanisme ou le Classicisme par exemple, pour compléter la matière de votre cours, et donner un éclairage plus large aux œuvres que vous étudiez. Vous pourrez ainsi préparer des exemples pertinents en vue d’une dissertation à l’écrit .

Et si le goût de l’Histoire, de la Littérature vous reste, il est bien possible que vous preniez goût, l’année prochaine, à la philosophie qui, par-delà les clichés, est une discipline qui vous engagera sur des voies nouvelles pour aborder l’histoire des textes et l’Histoire des savoirs en général. Et pourquoi pas dans le cadre d’une spécialité Humanités !

Cours de soutien scolaire en Français Première, Averroès e-learning
Cours de soutien scolaire en philosophie terminale Averroes e-learning
Cours de soutien scolaire spécialité humanités Averroes e-learning

Kevin Ehanno
Professeur de Français
Averroès e-learning – soutien pédagogique en ligne

Suivez l’activité littéraire de Kevin sous son pseudonyme Flynn Thorn sur Twitter ou sur L’atelier des scribures

Newsletter Averroes

       

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les dernières informations.