Étudier dans un lycée français Réussir dans le supérieur S'orienter

Les mathématiques au lycée, bac 202111 min read

14 décembre 2020 6 min read

Auteur

Les mathématiques au lycée, bac 202111 min read

Reading Time: 6 minutes

La réforme des mathématiques au lycée, avec le bac 2021, est complète. La spécialité mathématiques, l’option mathématiques complémentaires et l’option mathématiques expertes débarquent pour la première fois en terminale. Quels cours de mathématiques choisir ? Quels sont les enjeux ? Comment se préparer ?

La gestion des mathématiques est un sujet majeur dans la nouvelle réforme du lycée. Beaucoup d’inconnues restent d’actualité : les aménagements Covid-19 du bac 2020 et du bac 2021 ont empêché que la réforme ne s’installe complètement.
Est-ce que le niveau a réellement changé ?
Quels sont les premiers constats en spé mathématiques première?
Quels sont les avantages et inconvénients des options en terminale ?

Bac 2021 : quel est le poids de la spécialité mathématiques en première et terminale ?

Avec le bac 2021, la réforme est déployée à tous les niveaux du lycée. La spé mathématiques reste la spécialité la plus demandée dans le cycle terminal.

  • Première : 60,6 % des élèves
  • Terminale : 41 % des élèves

Toutefois, les mathématiques connaissent un fort taux d’abandon en fin de première. 50 % de filles et 30 % de garçons ont abandonné la spécialité mathématiques, à la rentrée de septembre 2020.

Quels sont les changements fondamentaux des cours de mathématiques au lycée ?

Les cours de mathématiques ne font pas partie du tronc commun du lycée

En conséquence, un élève qui ne choisit pas la spécialité mathématiques en première aura une formation minimale en mathématiques dans son cycle terminal. Elles sont un peu abordées en enseignement scientifique (2h par semaine en première et terminale). Néanmoins, cette discipline est à la croisée des sciences et vie de la terre (SVT), physique-chimie et mathématiques et prévoit peu de mathématiques en première.

Un élève doit anticiper ses choix d’orientation dès la seconde

C’est tout l’esprit de cette réforme : inciter les élèves à choisir les matières qui leur conviennent le mieux selon leur projet professionnel. Donc, les élèves doivent anticiper le niveau de mathématiques exigé pour les admissions dans leur futur cursus. Au-delà des cursus proprement scientifiques,  les écoles de commerce, les parcours santé (Pass), STAPS, etc., vont demander que les élèves aient conservé des mathématiques en première et terminale (sous forme de spécialité ou option).

Quels sont les premiers constats ? 

  • En seconde, beaucoup d’adolescents n’ont pas d’idées sur leur orientation future. Ce choix de spécialisation arrive un peu tôt.
  • Les instances du supérieur n’ont pas toutes définies les spécialités attendues pour leurs admissions. Un retard qui s’éternise avec les aménagements du bac 2020 et du bac 2021, à cause de la COVID-19.

Résultat, il y a un effet pervers de “tout” ou “rien” dans la version actuelle de la réforme. Beaucoup d’élèves se voient contraints de prendre la spécialité mathématiques en première même si ce n’est pas leur fort, ni leur intérêt.

Est-il vrai que le niveau de mathématiques a été « remonté » ?

En effet, c’était l’objectif de la réforme du lycée. Les exigences augmentent dès la classe de seconde.

Ce n’est pas tant une “révolution” du programme que la manière de l’aborder. Dorénavant, la spécialité mathématiques a pour objectif de préparer des élèves, avec un bon profil scientifique, au supérieur

Cet objectif n’est pas contradictoire avec les résultats de la dernière enquête Timss (Trends in International Mathematics and Science Study), qui place les élèves français de CM1 à la 4e, à la fin du classement des pays européens. En effet, le collège est le ventre mou de l’Education Nationale. 

En seconde, l’enseignement des mathématiques vise à acquérir des nouveaux savoir-faire et à préparer la spécialité mathématiques en première. C’est le cas, par exemple, des chapitres sur les calculs d’aire, les racines et les valeurs absolues.

En première, les mathématiques équivalentes à l’ancienne section ES ou L ont disparu et les exigences de la spécialité maths première sont au-dessus de l’ancienne première S.

En conclusion, le niveau des bons élèves en mathématiques va remonter avec le retour de nouvelles notions telles que les intégrations par partie et les équations différentielles. Le nouveau programme leur donne la possibilité d’approfondir, oriente la réflexion (retour de la combinatoire), l’esprit critique et la démonstration.

Quelles sont les conséquences du déploiement des spécialités mathématiques ?

1. Quand la spé mathématiques en première est exigée par le supérieur…

Des élèves “moyens” dans l’ancien système ES, doivent obligatoirement passer par la spécialité mathématiques en première pour avoir accès à l’option maths complémentaires en terminale.

Nota bene : seuls quelques rares établissements ont prévu un cours de rattrapage pour les élèves qui souhaitent prendre l’option maths complémentaires en terminale, sans passer par la case spécialité maths première. Il faut bien comprendre que c’est un aménagement exceptionnel de la réforme.

2. Le niveau des spé mathématiques en première est très hétérogène

Les profils des anciens “S” et “ES” se retrouvent donc dans la même classe. 

La situation est compliquée pour les élèves qui n’ont pas “la bosse des maths”. En conséquence, ils vont rencontrer des difficultés en première et leurs notes de bulletin seront affectées.
Mais, en contrepartie, ces élèves seront mieux préparés pour réussir l’option maths complémentaires en terminale. En effet, cette option est dans la continuité du programme de spé maths première.

Comment sont organisés les cours de mathématiques au lycée ?

Bac 2021 : cursus des mathématiques au lycée

Quels sont les coefficients des notes en mathématiques au lycée ?

Notes et coefficients des mathématiques pour le bac 2021

Comment se passe l’examen si la spécialité mathématiques est abandonnée en première  ?

Si l’élève abandonne la spécialité mathématiques en première, il passe, en théorie, une épreuve finale (coeff 5), qui est incluse dans les évaluations communes (EC). 
Pour autant, cet examen est annulé dans le cadre des aménagements du bac 2021 en temps de pandémie. C’est donc, cette année, la note du bulletin scolaire qui sera reportée.

Quelles sont les avantages et les inconvénients de l’option maths complémentaire (Tle) ?

1. Les avantages de l’option mathématiques complémentaire

  • Elle permet de conserver 3h de cours de maths, d’un niveau élevé, par semaine. Les élèves doivent se renseigner pour déterminer si elle répond aux demandes d’admissions pour l’orientation visée.
  • Les élèves évitent le coefficient 16 de la spécialité mathématiques en terminale.

2. Les inconvénients de l’option mathématiques complémentaire

  • Son niveau est adapté à un profil scientifique. Ce n’est pas une adaptation de l’ancien programme des “ES”. Beaucoup de chapitres sont une extension de la spécialité mathématiques première et cela reste un enseignement exigeant. Mais, comme nous l’avons indiqué, les élèves auront été préparés aux savoir-faire et compétences en première.
  • En option, la note d’examen est intégrée dans la note de bulletin scolaire (10 % de la note totale) et ne rapporte pas beaucoup de points

Quelles sont les avantages et les inconvénients de l’option maths expertes (Tle) ?

1. Les avantages de l’option mathématiques experte

  • L’élève suit 9h de cours de mathématiques par semaine. Ce volume horaire se rapproche de celui des anciennes terminales “S”, avec spé maths. 
  • Le programme aborde de nouvelles notions qui seront très utiles dans le supérieur. C’est une bonne option pour les bons élèves en mathématiques qui visent des écoles d’ingénieurs avec prépas intégrées ou des classes préparatoires scientifiques.
  • Cette option permet de renforcer ses résultats à l’examen de la spécialité mathématiques terminale (coefficient 16 !).

2. Les inconvénients de l’option mathématiques experte

  • Elle est réservée aux élèves qui ont un fort profil scientifique. Sinon, le volume horaire (cours et devoirs) sera chronophage, au détriment des autres matières.

Comment se préparer à la spécialité mathématiques au lycée ?

Deux facteurs sont essentiels pour bien préparer son accès à la spécialité mathématiques :

  • Les élèves doivent acquérir d’excellentes bases et fondations dès le collège. Ils seront alors en mesure de bien intégrer le programme de mathématiques de seconde, qui a été refondu pour préparer les élèves au cycle terminal.
  • Les élèves doivent travailler très en amont sur leurs points forts et leurs projets professionnels. Faute de quoi, ils risquent de se fermer définitivement des portes d’orientation.

Si la spécialité mathématiques apparaît indispensable alors l’élève peut nécessiter un accompagnement personnalisé.
Ainsi, chez Averroès e-elearning, nous organisons nos petits groupes de soutien scolaire en mathématiques selon le niveau de chaque élève. Besoin de renforcement ou d’approfondissement, nous visons le sur-mesure.
Pour répondre aux besoins de tous, sur toutes les zones géographiques, nos cours de maths à domicile, 100 % en ligne, offrent du soutien scolaire en mathématiques aux élèves de la quatrième à la terminale, jusque dans le supérieur avec préparation aux concours post-bac ingénieurs, ou aux prépas EC et prépas MPSI/PCSI

averroès e-learning - soutien scolaire mathématiques quatrième et troisième
Averroès e-learning, soutien scolaire en mathématiques seconde
Averroes e-learning, soutien et apscolaire et profondissement en spé maths première
Averroes e-learning, soutien scolaire en terminale, spé maths, option maths complementaires, option maths expertes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter Averroes

       

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les dernières informations.