Collège Lycée Nouveaux Articles

Lectures de vacances : les conseils pour Sam Vénère9 min read

27 juin 2022 5 min read

Auteur

Lectures de vacances : les conseils pour Sam Vénère9 min read

Reading Time: 5 minutes

Sam Vénère et ses congénères collégiens et lycéens redoutent le verbe Lire, cette activité estivale fortement recommandée par leurs professeurs. Notre sélection de lectures de vacances obéit à une consigne unique : lire avec plaisir !

1. Lectures collège : aventures, histoire et magie

« #SauverLou », de Muriel Zurcher

Roman de deux adolescentes, Romane et sa petite soeur Lou, témoins involontaires d’un règlement de compte et détentrices d’une information capitale pour les malfaiteurs. Les bandits veulent les faire parler puis taire à jamais. Orphelines de maman, ces 2 débrouillardes vont faire preuve d’astuce tout au long d’un récit bien ficelé.

Le plus du livre : une lecture facile, qualitative et engageante pour les cinquièmes et quatrièmes.

#sauverlou, roman recommandé pour le collège

“Alma, le vent se lève” (Tome 1) et “Alma , L’enchanteuse” (Tome 2) de Timothée de Fombelle

L’été dernier, nous vous recommandions “Céleste ma planète” du même auteur.  Timothé de Fombelle poursuit sa belle carrière dans la littérature jeunesse avec une trilogie d’aventures trépidantes. 1786, le destin d’une famille Okos établie dans une vallée enchanteresse en Afrique bascule lorsque le petit frère d’Alma tombe dans les griffes des esclavagistes. Alma se lance à sa recherche. Ses aventures et celle de sa famille nous font partager la réalité de la traite négrière. Les illustrations de François Place donnent vie à cette époque de bouleversements.

Le plus du livre : une chouette héroïne pour se couler dans les remous de l’Histoire, comme dans un “métavers”.

"Alma, le vent se lève" (Tome 1)
"Alma, l'enchanteuse" (Tome 2)

“The corpse queen” de Heather M Herrman

Formidable thriller situé à Philadelphie en 1850. Une tante qui a bâti sa fortune sur le commerce de corps destinés aux médecins et étudiants de médecine. Une nièce orpheline enrôlée dans cette activité et qui, de leçons en pratique, rêve de devenir chirurgienne à une époque où ces professions sont fermées aux femmes. Un tueur en série à démasquer.

Le plus du livre : sans tomber dans le gore ou le “trop technique”, l’ouvrage déploie un volet scientifique à travers les leçons d’anatomie partagées au fil des autopsies. 

"The corpse queen" de Heather M Herrman

“La Passeuse de Mots”, d’Alric et Jennifer Twice

Un cycle d’aventures fantastiques dans lequel les mots possèdent des pouvoirs magiques irréversibles de création et de destruction. Arya, passionnée de livres, découvre qu’elle est la passeuse de mots, le dernier rempart contre les rebelles qui veulent s’emparer de son royaume. Les mots attendent leur passeuse pour combattre le chaos.
Tome 1 : La Passeuse de mots
Tome 2 : L’Oeil de vérité

Le plus du livre : une épopée fantasy où les mots remplacent les sabres lasers. 

"La passeuse de Mots", d'Alric et Jennifer Twice
La passeuse de mots, tome 2, l'oeil de vérité

“Automates”, de Nathalie Legendre

Andrhé grimée en garçon, prend la place de son frère accidenté et pilote sa moto lors de la course des Olympies afin de gagner assez d’argent pour couvrir les frais d’hospitalisation. Pour pimenter cette course aux limites de la vitesse, les motos sont devenues des objets intelligents et Andrhé mène combat contre une société futuriste inhumaine qui souhaite greffer un cerveau ordinateur à son frère.

Le plus du livre: multiprimé, ce roman se consomme à grande vitesse.

"Automates", de Nathalie Legendre

2. Lire au Lycée : défis, trajectoires de vie, épopées

“Avant que j’oublie”, d’Anne Pauly

Imaginez un père punk, unijambiste, qui vit le quotidien comme une comédie tragique, lecteur de philosophie orientale et poète frustré. À la mort de Janus, sa fille entreprend de méthodiquement trier le bric-à-brac entassé dans la maison délabrée sans arriver à trouver une cohésion au chaos. Jusqu’à l’arrivée d’une lettre…

Le plus du livre : premier livre d’Anne Pauly qui décroche le prix Inter 2020. Une écriture pleine d’humour et d’allant par une autrice, correctrice de métier, qui maîtrise parfaitement l’usage et le dérapage des mots.

"Avant que j'oublie", Anne Pauly

“Des impatientes”, de Sylvain Pattieu

Un autre premier roman immergé dans un quartier dit “populaire”. Rentrez de plein pied dans la vie de deux lycéennes que tout oppose en caractère. Alima rêve de rentrer à Sciences Po, Bintou pense manucure et garçons. Une bagarre au bahut : exclues, les filles se retrouvent dans les mêmes galères de petits boulots. Roman polyphonique qui raconte ces jeunes femmes à travers les voix drôles ou dramatiques des différents personnages. Peinture sociale certes mais qui rend justice à cette jeunesse (et ses sms bourrés de fautes, ou alors faut-il y voir une forme modernisée de l’orthographe).

Le plus du livre : un excellent ouvrage pour préparer la rentrée scolaire.

"Des impatientes", de Sylvain Pattieu

“Corps et âme”, de Franck Conroy

New York de l’après-guerre, ville exubérante et féroce, racontée à travers l’ascension sociale de Claude Rowlings, prodige musical. Livre d’un destin, livre de la musique classique et du jazz, livre de la mutation sociale, urbaine et planétaire.

Le plus du livre : le savoir-faire de la littérature américaine dans les récits initiatiques et les fresques humaines. Une belle musique de mots.

"Corps et âme", de Franck Conroy

“Corniche Kennedy”, de Maylis de Kerangal

Le roman “Réparer les vivants” de Maylis de Kerangal apparaît régulièrement dans les œuvres choisies des candidats au baccalauréat de français.
“Corniche Kennedy” s’attache à une bande de gamins désoeuvrés, qui, en guise d’occupation estivale, plongent le long de la corniche Kennedy. Un maire obsédé par le risque d’accident, un commissaire vieillissant partagé entre nostalgie et devoir, la jeunesse qui flirte avec le danger et l’interdit : ce roman estival ne connaît pas de temps mort.

Le plus du livre : un roman sensuel aux couleurs de l’été.

Corniche Kennedy, roman de Maylis de Kerangal

“L’Assassin Royal”, de Robin Hobb

Un grand classique du roman fantasy, “L’Assassin Royal” constitue la colonne vertébrale d’une épopée qui bourgeonne ensuite dans des cycles indépendants mais connectés à l’histoire principale. Des milliers de pages en perspective pour ceux qui redoutent le moment où s’achèvent les aventures de Fitz Chevalerie Loinvoyant, bâtard et défenseur de la lignée royale des Loinvoyant. Ancré dans un monde imaginaire mais dépeint avec un souci pointilleux du réalisme, à une époque qui pourrait-être une sorte de Renaissance, le roman introduit des magies subtiles : un Vif qui lie individus et animaux, des vaisseaux animés et des dragons voleurs d’âmes. Robin Hobb insuffle vie et caractère à ses personnages, des principaux aux plus secondaires, qu’ils soient humains ou animaux. Attention, romans très addictifs.

Le plus du livre : une excellente traduction d’Arnaud Mousnier-Lompré qui a constitué un lexique “hobbesque” tout à fait remarquable.

Cycle de L'Assassin royal de Robin Hobb

La meilleure solution pour profiter des congés l’esprit tranquille ? Profitez de vos vacances et inscrivez vos enfants à nos stages de pré-rentrée en août !

Découvrez ici nos stages intensifs de pré-rentrée niveau collège et niveau lycée : les élèves abordent sereinement leur rentrée et réussissent mieux dans la classe supérieure. 

Découvrez les stages de pré-rentrée niveau collège d'Averroèes e-learning
Préparez la rentrée avec les stages lycées Averroès e-learning

Newsletter Averroes

       

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les dernières informations.