Baccalauréat Collège Lycée Lycée Français Étranger Non classé Nouveaux Articles

Halloween : les traditions de nos élèves à l’étranger6 min read

27 octobre 2022 4 min read

Auteur

Halloween : les traditions de nos élèves à l’étranger6 min read

Reading Time: 4 minutes

Première pause de l’année, les vacances scolaires de la Toussaint sont aussi l’occasion pour nos élèves de célébrer Halloween. Mais d’où vient cette fête ? A-t-elle le même sens à Mexico, Sydney ou Berlin ? Découvrez quelques-unes des grandes traditions de nos élèves des lycées français de l’étranger.

Quand il est question de fêter Halloween, chacun ses envies : marathon de films d’horreur, soirée costumée, chasse aux bonbons, la liste est loin d’être exhaustive. Mais aux quatre coins du monde, certaines traditions perdurent : l’occasion pour Averroès e-learning d’en présenter certaines. Et de donner – peut-être ? – quelques idées originales à nos élèves résidant à l’étranger.

1 – Quelle est l’origine de la fête d’Halloween ?

Si l’étymologie du mot Halloween appartient strictement à la langue anglaise, sans aucun rapport avec le gaélique ou tout autre langue celtique, il n’en va pas de même de son origine. 

Beaucoup considèrent Halloween comme l’héritière de la fête de Samain, Dieu de la Mort chez les Celtes. Cette fête constituait pour eux une sorte de Nouvel An. Et oui, il y a environ 3 000 ans, le calendrier celte ne se terminait pas le 31 décembre, mais bien le 31 octobre. 

Alors qu’en ce début d’automne, les nuits s’allongent, les Celtes pensaient que la nuit de Samain, les frontières entre le monde des morts et celui des vivants étaient ouvertes et que toutes les âmes pouvaient venir hanter les vivants. 

Afin de repousser les mauvais esprits, les Celtes avaient recours à différents rituels comme celui de porter des costumes terrifiants, dans l’espoir de les faire fuir.

etymplogie

D’où vient le mot Halloween ? 

À partir du 9ème siècle, les catholiques vont imposer la fête de la Toussaint – littéralement, tous les saints – le 1er novembre. Les Anglais en ont proposé une version All Hallows’ Eve, que l’on peut traduire par la veille de tous les saints, et dont la contraction a donné… Halloween ! 

Qu’en est-il d’Halloween aujourd’hui ?

Ce sont les immigrés irlandais qui ont amené avec eux la tradition d’Halloween aux États-Unis. Une fête devenue très populaire, au cours de laquelle les enfants se déguisent en fantômes, sorcières, citrouilles, ou encore zombies pour réclamer des bonbons lors d’une promenade nocturne dans le voisinage.

Restée très populaire sur ses terres d’origine irlandaise et écossaise, elle est apparue tardivement en France, à partir des années 90.

enfants halloween

2 – Mexique : un jour pour les morts 

Au Mexique, le jour des Morts, Día de Muertos, n’a pas la même résonance qu’en Europe. Il n’est pas question de repousser des fantômes ou autres créatures diaboliques, mais d’honorer les défunts. Día de Muertos sonne davantage comme une célébration de la mort et de la vie, où l’art trouve toute sa place. 

Les Mexicains arborent masques et maquillages de squelettes, ornés de couronnes de fleurs. Durant toute la dernière semaine d’octobre, le Mexique vit au rythme de fêtes nocturnes, de parades, de pique-niques, d’expositions et autres activités. Un Halloween original et riche en couleurs, auquel ne devraient pas manquer de participer nos élèves du lycée français de Mexico ! 

En 2017, les studios Disney et Pixar réalisent Coco, un film d’animation construit autour du Día de Muertos au Mexique, plus coloré et festif que jamais. 

coco affiche

3 – Australie : quand Brisbane se transforme en Zombie Land 

La version australienne de Halloween n’est peut-être pas aussi colorée que Día de Muertos, mais vous ne risquez pas de vous y ennuyer ! 

Pour l’occasion, les habitants de la ville de Brisbane se métamorphosent en zombies et défilent dans les rues de la ville…  Autant dire que cette invasion est digne de la série The Walking dead. Avis à nos élèves du lycée franco-australien de Canberra, tout comme à ceux du lycée français Condorcet à Sydney ! Les Australiens n’ont peur de rien, enfin si finalement…

birsbane halloween

4 – Roumanie : bienvenue chez Dracula 

Quoi de mieux pour fêter Halloween que de se rendre dans la ville du plus célèbre vampire d’Europe ? Après la modernité que propose l’Australie, retour sur les traditions de Sighisoara, une ville où sont organisées des fêtes médiévales dans les châteaux alentour. 

Une immersion totale pour les élèves du lycée français Anna de Noailles à Bucarest. Les habitants mettent un point d’honneur à décorer leurs maisons ainsi que les rues dans un style gothique macabre et orchestrent le Festival des Vampires où un certain Comte Dracula pourrait bien rôder.

roumanie halloween

Pour rester dans l’atmosphère d’Halloween, retrouvez ici une liste de lectures et découvrez les monstres les plus effrayants de la littérature (Frankenstein, Dr Jekyll et Mr Hyde, Dracula, etc.).

5 – Besoin d’un stage de soutien scolaire pendant la Toussaint ?

Les vacances scolaires de la Toussaint sont là : le bon moment pour faire un point sur ce premier trimestre, bien entamé. Les élèves prennent conscience des points faibles à combler et des points forts à approfondir. Ainsi, nos stages d’automne visent :

  • l’acquisition d’une méthode de travail 
  • l’initiation à l’analyse littéraire 
  • le développement d’un esprit critique

Nos stages sont ouverts du niveau collège (4e et 3e) au lycée (2de, 1re et Tle).

Les semaines de stages sont adaptées aux calendriers scolaires des lycées français et lycées français de l’étranger.

élèves collège

Pour en savoir plus, contactez-nous et passez un entretien pédagogique sans engagement.

Newsletter Averroes

       

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les dernières informations.