Baccalauréat Lycée Nouveaux Articles

Bac philosophie : comment organiser ses révisions ?6 min read

9 mai 2022 4 min read

Auteur

Bac philosophie : comment organiser ses révisions ?6 min read

Reading Time: 4 minutes

Comment optimiser ses révisions pour l’épreuve du bac de philosophie ? Une matière, loin de se prêter au bachotage ! Emmanuel Kant le résumait ainsi : « On n’apprend pas la philosophie, on apprend à philosopher ».
Voyons comment devenir plus philosophe à l’approche de cette épreuve du baccalauréat qui pèse quand même coefficient 8.

1. Comment organiser ses fiches de philosophie ?

Pour être efficaces, les fiches de philosophie doivent être organisées par thème, en ayant toujours à l’esprit les hypothèses et argumentations applicables aux sujets qui seront posés. Loin « d’empiler » des connaissances au kilomètre, il faut au contraire  « prémâcher » l’utilisation de ces informations et hypothèses afin de s’en approprier le contenu, qu’il prenne tout son sens et soit aisément disponible pour philosopher.

  • Répertorier et définir les concepts

Dans un premier temps, la fiche doit permettre de répertorier les différents concepts mobilisés (et leur définition !). Prenons l’exemple du thème de la liberté : la fiche devra nécessairement définir les concepts de volonté, de libre-arbitre, ou encore de responsabilité, etc.

  • Lister les problématiques liées aux concepts philosophiques

Dans un second temps, le futur bachelier recensera sur sa fiche les grandes problématiques liées au thème. Pour rester sur l’exemple de la liberté, la fiche comprendra des problématiques telles que :

    • Est-ce que la liberté est une illusion ?
    • Est-ce que la liberté est l’absence de contrainte ?
    • Est-ce qu’on peut apprendre à devenir libre ?
    • Est-ce que la liberté est la condition du bonheur ou le bonheur condition de la liberté ?
  • A chaque problématique, ses hypothèses

Dernière étape, pour chaque problématique, la fiche explore les pistes de réflexion et les hypothèses étudiées en cours. À la question « La liberté est-elle une illusion? », la fiche rappellera que si la tradition philosophique de Spinoza considère le libre arbitre comme une illusion, Jean-Paul Sartre défend au contraire l’idée que « Ne pas choisir, c’est encore choisir ».

2. Comment choisir entre commentaire de texte et dissertation ?

  • Le commentaire de texte : l’illusion de la facilité

Les élèves qui ont peu travaillé leur épreuve de philosophie prennent souvent le commentaire de texte : ils disposent ainsi d’un support écrit « pour s’en sortir ». C’est un mauvais calcul.
Pour bien réussir un commentaire de texte, le lycéen doit être capable de définir les concepts selon le sens que leur donne l’auteur, pour cerner son intention, c’est-à-dire sa prise de position par rapport à un problème philosophique à retrouver. Si le candidat n’a aucune notion du thème abordé, le risque est grand qu’il se noie dans la paraphrase, voire dans le contresens ! C’est principalement pour cette raison que la note moyenne au commentaire de texte est de 9/20.
En revanche, si le candidat maîtrise son sujet, la copie peut rapporter gros : un bon commentaire de texte sort du lot et convoque la sympathie du correcteur.
Pour vous préparer au commentaire de texte, entraînez-vous aux techniques de l’analyse linéaire, cherchez l’implicite et débusquez le sens caché des textes.

  • La dissertation : des idées en mouvement

Pour la dissertation, on attend de l’élève qu’il soit capable de dégager une problématique à partir de la question posée, d’organiser une réflexion convaincante et qu’il prenne position. En l’occurrence, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise opinion. La qualité de la dissertation réside dans la manière dont le candidat défend sa pensée, la forme qu’il adopte pour la dérouler. D’où l’importance de bien construire le travail préparatoire des fiches de révision !

Pour vous entraîner à la dissertation, effectuez le travail préparatoire à partir de sujets d’annales : analyse du sujet, problématisation et plan détaillé.
Votre objectif : établir un mouvement de pensée. Vous partez d’une hypothèse (Peut-on apprendre à être heureux ?) et vous faites circuler la réflexion autour d’une discussion en 3 temps : oui/non, pourtant, alors.

3. Existe-t-il des chapitres à réviser en priorité ?

Pas d’oracle de Delphes socratique ni de liseuse de marc de café dans les rangs d’Averroès e-learning pour suggérer un tiercé des sujets à préparer pour le bac 2022. Cependant, le bon sens et l’expérience nous permettent de suggérer que les chapitres suivants soient bien fichés : 

  • Le bloc politique (L’État, La justice) car l’actualité donne à réfléchir sur la question de l’État démocratique (l’État de droit, les mesures d’urgence, etc.)
  • La liberté. Il y a presque toujours un sujet sur la liberté… Parce qu’elle le vaut bien ? Vous avez 4 heures pour décider !
  • Le bloc art (L’art, La technique, Le travail, La Science). Ce thème revient souvent avec différents angles de questionnement :  L’artiste travaille-t-il ?  La technique nous libère-t-elle ?  La technique nous déshumanise-t-elle ?

4. Bien se préparer dans la dernière ligne droite

Entre contrôle continu, orientation et préparation des spécialités, les terminales succombent souvent à la tentation de retarder les révisions de l’épreuve de philosophie.
Nos stages de philosophie de fin d’année sont organisés pour les préparer dans la dernière ligne droite.

Cette année, nos stages s’appuient sur le bloc politique pour aborder les savoir-faire indispensables : synthèse de cours, méthodologie de la dissertation et de l’explication de texte.
Grâce aux entraînements sur des sujets types, les élèves mettent en place les bons automatismes qui font la différence. Un minimum de rigueur et de précision permettent indéniablement à une copie de sortir du lot.

Découvrez ici nos stages de philosophie.

Préparer l'épreuve de philosophie du bac avec Averroès e-learning

Newsletter Averroes

       

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les dernières informations.